En attente
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Alisa Solianeva

Aller en bas 
AuteurMessage
Alisa



Nombre de messages : 11
Date d'inscription : 27/08/2008

MessageSujet: Alisa Solianeva   Mer 27 Aoû - 18:06

Nom : Solianeva.

Prénom : Alisa.

Age : 21 ans.

Sexe : Féminin.

Elément : Lumière.

Description mentale : Alisa est une personne au caractère facile à vivre. Elle est polie, sincère, raisonnable et plutôt serviable. Elle aime garder une part de mystère et ne s’en cache pas. Elle a l’habitude d’analyser la situation avant d’agir, évitant ainsi les erreurs liées à la précipitation. Malgré tout ce qui a été dit précédemment, Alisa n’est pas un ange tout droit descendu des cieux, elle fait ce qu’il faut pour se faire respecter, doit parfois remettre ses interlocuteurs à leur place mais ce que lui ont inculqué ses parents, c’est qu’il faut le faire avec politesse et sans agressivité. Alisa est plutôt enjouée, elle ne se laisse pas facilement décourager mais n’est pas faite pour prendre la place de chef dans un groupe, cela engendrerait une pression qu’elle ne pourrait supporter bien longtemps.

Description physique : Alisa n’a pas un physique très particulier, elle peut néanmoins prétendre avoir un petit quelque chose de spécial, indescriptible et invisible, qui la rend agréable au regard : une sorte de fraîcheur naturelle comme le disait si bien sa mère. Comme l’indiquent ses cinquante-quatre kilos pour son mètre septante, cette jeune fille est de corpulence mince, plutôt élancée. Alisa a le teint pâle, assortie à la neige qui recouvre les trois quarts du temps sa maison. En ce qui concerne les cheveux de la jeune russe, ils sont blonds et particulièrement lisses. Habituellement, elle fait une grande tresse de ses cheveux, grande tresse qui lui arrive dans le bas du dos et décorée d’un nœud bleu cyan. Elle ne possède aucune cicatrice particulière, elle présente juste un point de beauté à côté de son œil droit, œil vert clair, comme le gauche soit dit en passant…

Histoire : Quatorze avril, alors que la neige tombait lentement et gracieusement sur le toit des maisons, une femme mit au monde une petite fille qu’elle prénomma Alisa. Voilà le début d’une histoire qui aurait pu se dérouler parfaitement, sans accros, qui aurait pu être le modèle d’une vie exemplaire, d’une famille épanouie mais voilà, ce ne fut pas le cas.

Les parents d’Alisa étaient tout deux de nationalité russe et s’étaient rencontré très jeunes. Ils tombèrent fous amoureux l’un de l’autre et décidèrent de passer le restant de leur vie ensemble, de se marier et de fonder une famille. N’est ce pas le rêve auquel prétendre chaque homme et chaque femme sur Terre ? Si, bien sur, mais cela se déroule mieux chez certains…

La mère d’Alisa était femme au foyer qui semblait heureuse, passant son temps à faire le ménage et à s’occuper de sa progéniture. Son conjoint, lui, était commandant dans l’armée et ne passait que très peu de temps dans le foyer familial, il avait les idées arrêtées et pensait que le seul avenir qui s’ouvrait à une femme était de trouver un homme qui la marierait et elle passerait ainsi le reste de sa vie cloîtrée entre quatre murs à faire la cuisine et à s’occuper des tâches ménagères.

On ne peut pas dire qu’Alisa ait eu une enfance difficile, loin de là, elle reçut l’amour incommensurable de sa mère et passa les premières années sa vie de manière agréable et tranquille. Le problème se posa quand le père d’Alisa lui interdit d’entamer des études supérieures alors que celle-ci aurait aimé se lancer dans le droit. Soit, la jeune fille ne broncha pas et écouta son père, après tout, il ne voulait sûrement que son bien.

Puis, la vie d’Alisa prit un tournant des plus inattendus. Pendant l’un des voyages à l’étranger de son conjoint, la mère prit une décision qui lui déchira le cœur. Elle récolta tout l’argent que son mari et elle avait mis si longtemps à mettre de côté et alla le donner à sa fille. Alisa l’interrogea bien sur le pourquoi de ce geste et sa mère lui répliqua :

« Jamais, jamais tu ne vivras la même vie que moi, je veux que tu t’épanouisses et que tu sois heureuses. Maintenant va-t’en ! Pars loin d’ici, voyage, et vis ta vie comme une vie se doit d’être vécue ! »

N’est-ce pas là la plus belle preuve d’amour qu’une mère puisse faire à sa fille ? Accepter de ne plus voir son enfant pour que celui-ci s’épanouisse, c’est une décision aussi difficile que déchirante mais la mère d’Alisa en avait décidé ainsi.

Depuis ce jour, Alisa voyage de ville en ville, découvrant le monde et ses charmes, à la recherche d’un vrai but dans la vie…



Possession : Aucune.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Alisa Solianeva
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La petite histoire d'Elgin manufacture qui réalisa 50% des montres américaines

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Altalyra :: Modération :: Albrecht :: Hors-Jeu :: Présentations-
Sauter vers: